KTM 625 SMC 2004 - Astuces & Modifications

[ M5 ] Adapter le silencieux à la nouvelle coque arrière

Comme on a pu le voir dans l'article [ M2 ] le silencieux d'origine s'intègre mal à la nouvelle coque arrière:


Depuis le début du projet, j'avais dans l'idée d'adapter un silencieux rond de marque NIKKO en aluminium d'une de mes autres bécanes (YZF750R).
Mais, une fois la coque arrière en place, je ne trouvais pas ça terrible.

C'est là qu'une idée lumineuse m'est venu
( on ne rigole pas dans la salle ! )
Celle de retourner mon silencieux d'origine, c'est à dire, garder les embouts (3 et 5) à l'endroit et tourner de 180° le tube aluminium.

Pour cela il faut:
- dériveter les embouts (3 et 5), en perçant les rivets pour faire sauter les têtes.
- puis couper le bout de tube de l'embout de sortie (5). (en rouge sur la photo)
- Couper la patte d'attache alu (en rouge aussi), qui ne servira plus vue qu'elle se retrouve sous le pot.

Une vue de l'ensemble du silencieux démonté:



Pré-montage du silencieux:

Le but de cette modification, est d'inverser la courbure d'origine du pot, pour qu'au lieu de "retomber" il "pointe" vers le ciel, épousant ainsi les lignes de la coque arrière.


sur la photo la patte de fixation n'a pas encore été supprimé

Je coupe la patte de fixation à l'aide d'une disqueuse, puis meule le tout délicatement, par contre l'aspect est forcément altéré.
De plus le silencieux d'origine ayant déjà un peu souffert du poids des années, et l'inscription KTM se retrouvant à l'envers et à l'intérieur, je décide de poncer et repeindre le tube alu en noir satiné, grâce à une bombe de peinture haute température.

Le résultat est, il me semble, bien sympa, n'est-ce pas ?



Il ne faut pas oublier de monter des joints (N°6) neufs sur les embouts.
Pour cela, je ne les ai pas acheté chez KTM, mais chez un distributeur de fournitures industrielles, pour un prix modique de ~1,50 Euros les 4 joints.
Pour le remontage, il faut en monter que 2, un par embout.
Ces joints ne sont que des joints toriques SILICONE de diamètre 82,14 intérieur x 3,53 de tore.
(je n'ai pas comparé le prix avec ceux acheté chez KTM, mais par réflexe je cherche d'abord dans le milieu industriel et souvent il y a une sacré différence de prix et délai, comme les roulements par exemple)

Fixation du silencieux:

Comme il n'y a plus de patte de fixation, il faut trouver une solution et ce sera un collier, comme sur la majorité des silencieux.

Par contre là, je vais me servir des 2 vis (une de chaque côté) du support de chicane (N° 2) pour y attacher mon collier.

Ce collier n'est ni plus ni moins qu'un profil d'aluminium d'épaisseur 2mm, 20mm de large, 2m de long et pré-perçé, acheté dans un magasin de bricolage.
Par contre, comme il est percé, c'est pas l'idéal pour l'enrouler sur le tube, cela crée forcement des facettes, d'un trou à l'autre.

Mais comme la tenue du tube est réalisée grâce aux 2 vis, il n'est pas utile de ceinturer le tube, et cela évite d'abimer la peinture, qui reste quand même une peinture à la bombe, donc très fragile.


Pour ce collier, je ne mets pas de plan car c'est plus facile de le former et l'adapter sur place que d'essayer de le réaliser d'après un plan.

En s'inspirant des photos suivantes, c'est plus simple:





Montage définitif du silencieux:

Je trouve que la courbure du pot s'intègre bien au nouveau arrière, de plus j'aime bien quand le silencieux remonte comme ça.






Finalement c'était plus facile que prévue, mais c'est pas fini, voyons voir la suite .....


14/07/2008
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour