KTM 625 SMC 2004 - Astuces & Modifications

5 - Pannes et casses mécanique

Le premier problème rencontré  (~500 Kms) est une petite fuite au niveau d'un cache culbuteur.
--> Réparé sous garantie lors d'une révision. (un classique apparemment)

Le second (~1000 Kms) est le bouchon de réservoir qui présente un défaut (non visible) à savoir qu'il s'ouvre sans se dévisser, sûrement un défaut moulage plastique.
--> Remplacé sous garantie par un modèle en aluminium.

Le troisième (~5000 Kms) c'est le rétroviseur gauche qui casse au niveau de l'articulation plastique à cause des vibrations et il est rapidement suivi du rétro droit.
--> Remplacés sous garantie par des modèles de Duke (plus costauds)

------------------------------
Je dois quand même remercier mon concessionnaire qui m'a fait une garantie de 24 mois (comme un 640) au lieu des 6 mois normalement pour les 625 et 660.
MOTO TEAM 81
ZAC de la Castagnalotte
81660 BOUT DU PONT DE L´ARN
Tél. : 05.63.61.66.57
------------------------------

Aussi pro que peut-être le concessionnaire, lorsque la tuile arrive, elle arrive.

Aux alentours des 20 000 Kms, lors du redémarrage de printemps, j'entends un léger bruit de claquement comme un jeu de soupape à régler.
Je me dis qu'il est peut-être temps de les régler et comme j'ai pris rendez-vous dans 2 jours pour faire sa révision, pas d'affolement.
Mais le jour J, je la prends pour aller au boulot (80 kms au total), et le claquement se fait de plus en plus présent et fort.
Arrivée devant le mécano, il me fait signe de tout arrêter.
Effectivement, après ouverture du cache culbuteur le verdict est sans appel:
Le galet de came côté admission, grippé.
Résultat:  - Galet foutu (donc culbuteur entier à changer)
                - Arbre à came rayé (le galet ne roulait plus dessus)
Le devis tombe quelques jours plus tard, il y en a pour 700 Euros, main d'oeuvre comprise.... super !
Après acceptation, je récupère la bécane une semaine plus tard, plumé mais content.

5000 Kms d'arsouilles plus tard, nouveau problème.
Le moteur s'arrête net juste après avoir fait le plein, bizarre, ais-je bien mis du super ? oui !
Il tourne nickel au démarreur mais ne tousse même pas un petit peu, genre panne électrique.
Je la remorque jusqu'à chez moi et commence les investigations.
Rien au niveau électrique, tout est OK.
Je démonte la trappe culbuteur côté admission et là je constate un jeu  de plus d'un centimètre .... Bingo !
Cette fois c'est carrément le culbuteur d'admission qui a cassé net.



Je ramène le culbuteur, préalablement changé il y a presque un an, à mon concessionnaire qui constate comme moi que la casse est sûrement due à un défaut de fabrication du culbuteur, mais impossible, cette fois, de le passer en garantie, il me fait quand même un geste en prenant à son compte la moitié du prix du culbuteur.

Par contre, cette fois je décide de me le faire moi-même, je suis à sec !

Dans mon malheur, j'ai quand même eu de la chance, car en cassant, la partie "galet" c'est logé dans le seul endroit de la culasse où il n'y avait pas de risque de collision avec un autre organe en mouvement, donc pas de casse supplémentaire.

En faisant "le ménage" autour de la culasse, j'arrive à extraire le cache culbuteur du bloc moteur et à tout faire sans sortir le moteur du cadre.

Donc vidange, démontage, nettoyage, remontage de la pièce neuve.
Pour le réglage du jeu des soupapes, j'investis dans une jauge d'épaisseur en 0,15mm coudée (acheté là):




Avant mes problèmes moteur, j'ai eu le compteur qui à fait des siennes.
Il s'est mis à délirer en affichant, de temps en temps, des valeurs surréalistes, pour exemple la valeur en mémoire de ma vitesse maxi:


(pas mal pour un mono ?)

Avant cela, j'ai eu des signes de dysfonctionnement, à savoir le compteur qui ne marchais plus, pas d'allumage automatique, et lorsque je le déclenchais, au moyen du bouton, il restait à 0.
J'en concluais donc qu'il ne recevait pas d'info du capteur, situé à côté de l'étrier avant.
J'ai résolu le problème, 4 ou 5 fois, en nettoyant au WD40 la tête du capteur, pensant que la poussière des plaquettes en était la cause.
Jusqu'au jour où, malgré des nettoyages minutieux, rien à faire, non seulement il ne marchais pas, mais se déclenchais quand il voulait, indiquais la vitesse, puis s'arrêtait à nouveau, et lorsque je m'arrêtais, affichais des valeurs aléatoires durant 1 à 2 secondes.
Je fais constater le problème à mon mécano qui diagnostique un compteur HS, je lui demande même pas le prix d'un compteur.
Je décide de démonter le capteur, pour mieux l'observer et c'est là que lors de remontage, je le casse en deux.
Résultat: capteur cassé et compteur sois disant HS, à ce niveau j'ai plus rien à perdre, je décide de monter un autre capteur, de ma trouvaille.
Le capteur utilisé n'est ni plus ni moins qu'un ILS (un contact fais par une lamelle qui est attirée par un aimant).
Je récupère un ILS de vérin pneumatique que j'utilise au boulot, le problème c'est que ces ILS ont une led qui est alimentée par le système de réception de l'info, en l'occurrence le compteur dans ce cas, hors le compteur ne délivre pas suffisamment de courant pour alimenter la led et récupérer l'info, donc ça marche pas.
Il me faut trouver un ILS ancienne génération sans led, le problème c'est qu'actuellement ils sont tous à led,  et c'est sur un vieux vérin (JOUCOMATIC), qui trainait dans l'atelier, que je trouve la perle rare.
J'adapte le capteur et l'essaye et MIRACLE ça marche !!! (pour un compteur HS...)
Depuis j'ai du faire 1000 Kms sans soucis, tout marche.
Du coup, j'ai pas remis à 0 ma vitesse maxi au compteur.






28/06/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour